Indomptable

Parce que je fais mes preuves dans le Hood ouai on m'appelle Tiger
Tagueur de rimes devine qui est l'outsider
La street c'est ma jungle n'essaies pas de me domestiquer
Le temps de rouler un stick et tout le domaine est stické

 

Vos braconniers c'est comme les steaks je les aime saignant
Ramêne tout ton stock de stockos l'animal n'est pas feignant
J'marque mon ter-ter sans écarter les pattes arriêres
A coups de patate sur le beat y'a de la chatte loin de ta taniêre

 

Dis à tes dresseurs agresseurs oppresseurs pas tendre
Que même leurs successeurs n'achêteront pas ce qui n'est pas à vendre
Les seuls mêtres de mon art sont ceux qu'il a parcouru
Si ta chienne est en chaleur dis-toi qu'elle n'a même pas tout vu

 

J'impose ma griffe, y'a comme une envie de grognement
Avant de crier au loup moi je décode mon environnement
Je retombe toujours sur mes pattes même à plus de trois étages
C'est pour les chiens qu'ont les mains sales qu'y a des salons de toilettage

 

Ça renifle salement brutalement l'instinct a littéralement
Repris du poil de la bête en quête on pette leurs calmants
Illégalement sauvage trop féroce vocalement
Globalement leurs dog allemands veulent nos meutes tout spécialement

 

Tu ne verras pas mon art tourner en rond dans une cage
Même captif tel un cactus il pique davantage
Pas de chantage nous et vous aucuns croisements
J'ai le mental fort et vierge de contrats donc de froissements

 

Je reste nature mic aiguisé sur le maki mec
Coriace technique nette pédigrée pure architecte
Dauphin de personne ne viens pas dominer le mal dominant
Même le dos miné de plomb moi je ferais béton leurs dominos

 

Dans nos marécages ça contre-attaque franco dans le tas
Chez moi pas d'entubage on plaque ceux d'en haut en bas
Pas d'échafaudage opaque comme dans Koh-lanta
Face à ma rage ce n'est pas une matraque mais un collant que tu as

 

C'est du rap as migratoire libre à toi
D'être le berger ou la brebis dans le bon sens giratoire
Parce que la flore est quadrillée pire qu'une jupe écossaise
Je n'ai pas le temps d'hiberner faut pas que ma voix et son écho cessent

 

Chaque empreinte chaque coup de patte doit faire bouger vos dents
A la fois craint et traqué comme la bête du Gévaudan
Fondu dans le décor je sors pas pour un biscuit
Toujours au taquet aux aguets je fais belleck quand y'a plus de bruit

 

C'est la saison de la chasse et les prods sont en chaleur
Le gibier rappe en face qui sera le mouton du chasseur
Dis leurs que dans leurs filets y'a pas ma tribu
Et que ceux qui déforestent mon art buteront sur ma tribune

 

C'est la saison de la chasse et les prods sont en chaleur
Le gibier rappe en face qui sera le mouton du chasseur
Indomptable, pas besoin d'un comptable
Indomptable, code pin pas pompable

Retour

DERNIERES VIDEOS


Grand mechant loup
Kash Leone / Introspesctive
L'interview de la valeur sure d'Aulnay Sous Bois
Gramme, kilo, tonne
All Rights Reserved | Création Web : Dreamtouch-Agency.fr